Notre offre

L’expérience de Daniel

Daniel voulait un service de maison intelligente qui lui simplifierait la vie.

Daniel voulait un service de maison intelligente qui lui simplifierait la vie.

  • Domicile

    Maison unifamiliale

  • Nombre de pièces

    12

  • Nombre d’habitants

    2 adultes et 3 enfants

Daniel : l’attrait du défi

C’est en joggant avec son ami Éric sur les rives enneigées du canal Lachine que Daniel a entendu parler d’Hilo pour la première fois. Éric et Daniel se rejoignent sur plusieurs points, dont un intérêt commun pour les innovations qui simplifient la vie.

Ce qui a capté l’attention de Daniel, c’est la possibilité de relever des défis. Son ami lui a alors demandé :

« Si j’te parle de période de pointe de consommation d’énergie, ça te dit quelque chose ? »

« J’imagine que c’est les moments où tout le monde crinque le chauffage en même temps. Genre à 18 h, en plein hiver. Comme en ce moment. »

« Exact. »

Éric a expliqué que les défis Hilo permettent à chaque maison d’aider à réduire les émissions de GES en période de pointe. Cela veut notamment dire encore plus d’exportation d’énergie propre dans des marchés où elle remplacera l’électricité produite à partir de combustibles fossiles.

Cette discussion sur Hilo n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Dans les dernières années, Daniel a développé un intérêt pour les maisons intelligentes. Il aime la possibilité de programmer son chez-soi pour gagner du temps… et du confort. Il n’avait pas encore franchi le pas parce qu’il attendait une initiative québécoise.

Allo l’efficacité !

Voilà déjà six mois que Daniel profite d’Hilo.

Il n’a rien laissé au hasard : la maison est minutieusement programmée pour suivre les besoins de toute la famille.

Sa femme Caroline y prend plaisir autant que lui. En gérant la température et l’éclairage à partir d’une seule appli, le couple n’a plus besoin de courir dans les douze pièces de la maison les matins de semaine. Caroline trouve même le temps de finir son bagel avant de partir pour le bureau. Et grâce à Google Home, ils peuvent faire des requêtes vocales (comme éteindre une lumière) sans utiliser leur téléphone.

Pour maximiser ses récompenses, Daniel aime relever les défis en mode Audacieux, c’est-à-dire en baissant la température de consigne à 17 degrés. Il profite de la température ambiante pour faire sa séance de vélo stationnaire quotidienne en tout confort. D’une pierre deux coups !

Comme Caroline et Daniel voyagent fréquemment pour le travail, ils peuvent activer le mode Vacances dans le taxi vers l’aéroport, ou même depuis un autre pays. Ils utilisent ainsi des réglages spécifiques durant leur absence, soit la température de chaque pièce (19 degrés dans la chambre où vit Anatole le cochon d’Inde, 17 degrés dans le reste de la maison) et un éclairage aléatoire qui simule leur présence. Une autre fonctionnalité pratique qui contribue au sentiment de sécurité du couple.

Auparavant, Daniel et Caroline avaient souvent des doutes : « Est-ce qu’on a éteint les lumières avant de partir ? Est-ce que le chauffage a été baissé sur tous les thermostats ? » Ils écrivaient alors à leur voisin Alain pour qu’il aille vérifier. Grâce à Hilo, ils ne dérangent plus le voisin… sauf quand ils sont en manque de ketchup.

Même l’heure du conte avec les enfants est devenue plus magique, puisque les ampoules de couleur offrent un éclairage adapté à chaque histoire !

Une maison qui colle à leur rythme de vie

Du lundi au vendredi, les scènes ont été programmées pour suivre parfaitement l’horaire de la petite famille.

5 h 

Le réveil de la maisonnée est proche. 21 degrés dans la salle de bain principale, les deux chambres des enfants et la cuisine, pour un déjeuner familial en tout confort.

7 h 

On part pour la journée. 17 degrés dans toute la maison, 19 degrés pour Anatole. Pas de gaspillage d’énergie ! Les lumières s’éteignent.

18 h 

Retour à la maison. 21 degrés dans le salon et la cuisine. Les lumières se rallument.

22 h

Hop, sous la couette ! 19 degrés dans les chambres et 17 degrés dans les autres pièces.

L’expérience Hilo de Daniel

320 $

Jusqu'à 10 % d'économies d’électricité annuelles grâce à la programmation de ses thermostats intelligents.

140 $

Ses récompense grâce au nombre de kilowattheure (kWh) économisés pendant les 30 défis cet hiver.

384 $

Un rabais de 20 % à l’achat de 12 thermostats et de 30 % sur les appareils d’éclairage.

0 $

Le prix de son installation (valeur de 400 $) et de sa passerelle (valeur de 140 $).

Avec Hilo, la facture annuelle d’électricité du couple a diminué de 10 %. En plus d’économiser, Daniel et Caroline gagnent pas mal de temps. Ils ont fait un calcul, juste pour le plaisir. Ils ont estimé que, pendant les six mois les plus froids de l’année, ils prenaient deux minutes par jour pour ajuster leurs douze thermostats. C’est 364 minutes (ou six heures) par année, seulement pour régler la température !

Au bout d’un an, Daniel et Caroline auront aussi réussi à obtenir une récompense de 140 $ grâce au nombre de kilowattheures (kWh) économisés pendant les défis.

Voilà le grand avantage d’Hilo, selon Daniel : ça fait économiser de l’argent et du temps, en plus d’être bénéfique pour la planète.

* Daniel est un personnage fictif. Son histoire est un exemple basé sur des estimations et un profil énergétique type.